Anna Magnusson et Sophie Chauveau font sensation – Sports Infos – Ski

Rêve fou

Au lendemain du succès de Johannes Bo dans le sprint masculin, dit ici après trente dossards, nous nous sommes bien amusés tout au long de la course dans ce sprint féminin, suivi par un public nombreux et enthousiaste.

Grâce aux néophytes tricolores Lou Jeanmonnot, 24 ans, dossard 72, qui s’en sont sortis pour terminer un très bon 9e avec son tir parfait, avant de rendre visite à la haute volée de Sophie Chauvot, on s’est régalé jusqu’au bout.

Le Haut Savoyarde de 23 ans, licencié au Grand Bornand depuis son arrivée dans les équipes de France, va réussir la course de sa vie avec son numéro 86, une course qui vous change d’athlète.

Reconnu comme un excellent skieur, son tir a souvent rendu ses dernières saisons très chaotiques. Mais le staff a reconnu son potentiel et l’a ajouté au circuit de la Coupe du monde à la place de Paula Botet.

Choix et confiance qu’il justifiera plus que le sprint avec un très bon départ. Temps de ski très rapide et parfait en position allongée, Sophie Chauveau réchauffe l’ambiance et le thermomètre de quelques degrés.

Lire Aussi :  Rugby. Richie McCaw dévoile les 5 joueurs les plus coriaces qu'il a affrontés : 1 Français présent

Presque irréel derrière elle, la débutante tricolore, acclamée par la foule, s’envole sur la piste et signe une position parfaitement dégagée. Il entre dans le dernier cycle à peine 10 secondes après son meilleur temps.

Sophie Chauvot, qui a vécu des moments mémorables, a maintenu cet écart de 10 secondes synonyme de podium avant de perdre malheureusement 10 secondes supplémentaires dans le dernier kilomètre.

Le podium lui échappe, il finit par terminer 4e, mais qu’importe. Sophie Chauvot est entrée dans une nouvelle dimension, celle des grands champions. Ici, vous pouvez gagner la Coupe du monde, ce qui est énorme.

Chauveau161222vt18807.JPG

Anna Magnusson est une autre sensation

Nous sommes légitimement en admiration devant la performance de notre Haut Savoyarde, mais nous devons d’abord devenir l’homme d’Anna Magnusson. Ce biathlète de 27 ans, qui a longtemps vécu dans l’ombre des sœurs Oeberg, signera lui aussi la course de sa vie.

Avec le maillot numéro 34 sous aucune pression, le Suédois est absolument parfait face à la cible, ce qui n’est pas nouveau, mais surtout sur la piste. Pour la quatrième fois en ski, il a surpris tout le monde en obtenant son premier succès en carrière.

Lire Aussi :  Raphaël Corre (Chaumont VB 52) victime des réseaux sociaux

Absolument formidable, il finirait avec 13 secondes d’avance sur son coéquipier Lynn Persson, une erreur de tir qui marquerait également son meilleur en carrière. Tout ça pour offrir un doublé à la Suède, un doublé qu’on croyait réservé aux sœurs Oeberg.

Cette nation a vraiment une super équipe avec deux jokers en raison de leur tir moyen avec la plus jeune Elvira terminant 8ème et la plus âgée Hannah seulement 22ème, à 1 minute du vainqueur.

Une fois nos pensées refroidies, nous félicitons le nouveau défilé signé Denis Herman. De plus en plus régulière, la candidate au Globe de cristal, leader de l’équipe nationale d’Allemagne, l’erreur de tir a terminé à 15 secondes de Magnusson et à cinq secondes de Sophie Chauvot.

Haut Savoyarde et ses performances faisaient presque oublier l’absence de podium des équipes de France à l’issue des deux premières courses de la semaine.

Lire Aussi :  Johannes Boe vous souhaite une bonne année - Sports Infos - Ski

La Finlandaise expérimentée Marie Eder montre ses skis et sa carabine à la 5e place, devant Lisa Vittozzi, qui a encore une fois réussi un bon coup. Anaïs Chevalier Bouchet, en pleine forme, a raté la cible debout et a finalement terminé 10e en 37 secondes.

Julia Simon, leader du général, continue de tirer à 100% mais avec un peu de fièvre dans les jambes, il rate deux cibles arrêtées avant de franchir la ligne en déception à la 15e. Cependant, le Savoyard conservera le gilet jaune.

On retrouve ensuite Chloé Chevalier à la 20e place en 57 secondes et Caroline Colombo avec trois fautes, à la 35e place en 1 min 25.

Samedi, la poursuite intéressante se poursuivra sans les stars de Tiril Eckhoff et Marte Roiseland, les équipes de Russie et de Biélorussie.

Classement complet ICI

Le classement de la coupe du monde est ICI



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button