ça se bouscule pour Aïssa Laidouni

Que se passe-t-il après cette annonce ?

Il y a des joueurs qui mettent plus de temps à atteindre le sommet que d’autres. Il en va de même pour Aiss Laiduni. Si le grand public avait vu ce milieu de terrain très technique et le Tunisien de 25 ans lors de la superbe victoire 1-0 des Aigles de Carthage en phase de groupes face aux Bleus face à la France, il aurait été un peu un pont collector en particulier s’il avait découvert quand il mangeait. La livrée ne vient pas naturellement à Eduardo Kamavinga, né à Gargan. Pour les connaisseurs et adeptes du football européen, Laïdouni est un inconnu.

Formé à Angers, il a eu un parcours difficile pour y arriver. Des Herbiers en passant par Chambly et la Roumanie jusqu’au National, il est largement diffusé aujourd’hui à Ferencváros, en Hongrie. Aiss Laiduni, devenu une véritable star au Pays des Eaux depuis qu’il est le meilleur joueur du championnat, se fait chouchouter par les champions en titre de Hongrie. Inutile de dire que ses performances régulières en championnat, notamment en Ligue Europa cette saison (sans oublier le double de l’AS Monaco en Ligue Europa avec la Tunisie, qui a fait mal à l’ASM) ont été remarquables.

Lire Aussi :  Rumeur MotoGP : l’ancien directeur technique de Suzuki Ken Kawauchi serait arrivé chez Honda

Son petit pont surplombant Eduardo Camavin a fait le tour du monde

Intéressant lors de la dernière CAN, pilier de la sélection tunisienne, il lui manquait encore la vedette finale pour être considéré à sa juste valeur. Les trois apparitions de l’ancien angevin pour le Qatar, dont contre le Danemark (homme du match) et contre la France (sa performance et son pont sur Camavinga sont devenus viraux) à la Coupe du monde 2022 c’est arrivé. possible C’est simple : en phase de poules, il faisait partie des 5 joueurs qui ont fait le plus de passes.

Une bonne chose pour le joueur, peut-être un peu moins pour le Vert-et-Blanc, qui devra sans doute lâcher ses fleurons sous contrat jusqu’en juin 2024. L’été dernier, plusieurs clubs de “Beshiktosh” à “Montpellier” avaient déjà reçu des informations. À travers la baie. Mais le joueur tunisien a préféré jouer en Coupes d’Europe avec son club. La donne est différente aujourd’hui et il est définitivement temps pour Laïdouni de franchir une nouvelle étape, même s’il y a des arguments à Ferencvaros pour disputer le 8e de finale aller de C3 au printemps prochain.

Lire Aussi :  Amélie Oudéa-Castéra réfléchit à «rénover la gouvernance...»

Selon les informations dont nous disposons, des clubs anglais, “Celtic” et “Wolfsburg” sont intéressés, surtout que le club hongrois est prêt à le libérer moyennant une indemnité de 4 millions d’euros. Mais malgré les rumeurs récentes, aucun club français n’est intéressé à signer le joueur français, né en France, expérimenté et vainqueur de la Coupe du monde à un prix inférieur. Comme il nous le disait il y a quelques mois, la Premier League et la Bundesliga le font trembler, ce qui est bien : ces championnats sont les plus attirants à son profil…

Lire Aussi :  Jorge Lorenzo ne regrette pas d'avoir dit non à Ducati



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button