ces concours d’innovation plébiscités tant par les jeunes que les entreprises

Initialement destiné aux développeurs, cet événement couvre désormais toutes les verticales métiers de l’entreprise et s’ouvre ainsi à de nombreux étudiants désireux de tenter l’aventure. Parfois décrits comme une simple lubie chez les jeunes, ces “hackathons” comportent en réalité beaucoup de défis pour les entreprises, mais suscitent beaucoup d’intérêt chez les participants…

Un mot-valise de “hacker” et “marathon”, ce terme anglais issu d’un film de science-fiction fait en fait référence à une compétition d’innovation, souvent organisée sous forme de sprint en équipe. Portés pour la plupart par des entreprises, des écoles ou des institutions, ces projets s’articulent autour d’une problématique prédéfinie. Plus précisément, le concours vise à réunir des profils complémentaires, le plus souvent dans un laps de temps limité, pour générer des idées et résoudre ce problème (souvent sous la forme d’un prototype).

Plus seulement pour les profils Tech…

Historiquement, les hackathons étaient principalement axés sur les problèmes informatiques modernes et donc réservés aux développeurs et autres profils techniques. Mais l’appétence pour ce concept en a fait un événement plus large, désormais proposé autour de toutes sortes de profils et de sujets, ne se limitant plus à l’IoT, au Cloud ou à la cybersécurité… Autrement dit, tout le monde peut trouver son bonheur dans un hackathon ! Et pour preuve, la plupart des grandes marques et entreprises en ont fait l’expérience. Vous pouvez notamment trouver des hackathons à inscription gratuite sur des sites comme Agorize, BeMyApp ou encore DevPost.

Qu’ils soient organisés en ligne ou en présentiel, la singularité des hackathons réside avant tout dans la durée de ce type d’événements. Organisés essentiellement sur 48 heures, certains de ces défis peuvent s’étaler sur des semaines pour les plus ambitieux, mais vivent toujours selon la philosophie du sprint. Pour ce faire, après l’accueil des participants, les enjeux présentés et la constitution des groupes, il y a des étapes dans l’organisation de ces événements qui se répètent souvent plusieurs fois. Premièrement, les équipes passent souvent par une phase critique d’idéation sous forme de brainstorming.

Lire Aussi :  TRIBUNE. « Pour rendre nos entreprises plus résilientes et performantes, développons l'actionnariat salarié »

Vient ensuite la phase pilote, au cours de laquelle les membres sont invités à choisir le projet le mieux adapté à la problématique donnée. S’ensuit une phase de prototypage rapide, alternant phases d’itération, de conception et retour d’expérience des mentors existants. L’événement se conclura systématiquement par une présentation dynamique au jury avant de clôturer l’événement par un pitch bien connu, une remise de prix.

Le goût de l’innovation est entre les mains de tous

Bien sûr, l’une des principales raisons du nombre élevé de participants est les lots et récompenses souvent très alléchants promis aux gagnants. Mais en plus des récompenses offertes, les hackathons ouvrent des perspectives particulièrement intéressantes pour les participants, ce que l’on peut appeler une “petite école de l’innovation”.

En effet, certains viennent ici chercher l’aventure personnelle et professionnelle que ces rencontres procurent une expérience particulièrement enrichissante. C’est l’occasion pour les plus chanceux de rencontrer de futurs partenaires et collaborateurs aux profils complémentaires pouvant déboucher sur le processus de création d’entreprise après le projet. Mais cette expérience permet aussi de rencontrer des experts reconnus dans leur domaine, qui agissent comme coachs durant la compétition et donnent de précieux conseils sur des tâches bien précises.

En particulier, la montée en compétences et l’accès à un réseau plus large sont recherchés par de nombreux participants. Que ce soit par le travail d’équipe, l’ouverture de nouveaux domaines d’activité, ou l’acquisition de compétences en management agile et en design thinking, chacun pourra sortir de cette expérience avec de nouveaux outils pour aborder le marché du travail.

Lire Aussi :  Marché : Les investisseurs doivent-ils croire au rallye du Père Noël en 2022?

Mais d’autres viennent aussi ici pour développer le goût de l’innovation, de la créativité et de l’entrepreneuriat. Et pour cause, un hackathon est le parfait exercice entrepreneurial aussi bien pour les plus amateurs que pour les plus expérimentés. De nombreux entrepreneurs espèrent trouver les clés d’un meilleur démarrage du projet, ou parfois challengent leur projet lors du processus de création ! Par conséquent, les hackathons visent à stimuler l’intérêt pour la recherche et l’innovation chez les jeunes. Ils définissent ainsi une véritable expérience professionnelle sur un week-end ou une semaine, qui sera très précieuse (encore plus s’ils gagnent) aux futurs employeurs ou encore aux futurs investisseurs…

Certains y découvrent même leur carrière… De nombreux hackathons portent sur un sujet ou un domaine parfois peu connu de la population étudiante. Il s’agit donc d’une manière très spécifique de présenter et de faire connaître aux participants des problèmes dans certains domaines, afin qu’ils puissent tester leur intérêt pour de nouveaux sujets. Mais c’est aussi l’occasion de rencontrer différents acteurs responsables et ainsi de se découvrir des passions pour différents postes et compétences.

De l’air pur pour les entreprises

Outre certains avantages pour les participants, les hackathons reflètent également de nombreux problèmes fondamentaux pour les entreprises modernes. Bien entendu, la question de l’innovation est ici centrale, puisque ces hackathons visent à répondre aux difficultés de certaines entreprises à stimuler de nouveaux projets innovants ou disruptifs. Ainsi, ils répondent aux défis structurels rencontrés par les organisations qui manquent de ressources humaines pour les problématiques d’innovation continue.

En créant un véritable écosystème autour de l’entreprise, ces événements donnent à ces entreprises une nouvelle dynamique et leur donnent un accès rapide à l’innovation continue à travers les profils prometteurs des grands établissements d’enseignement, dont elles semblent se réjouir. En ce sens, les concours d’innovation résonnent avec le concept d’appel à projets, mais avec un aspect profondément pédagogique.

Lire Aussi :  les dangers d’une économie sous perfusion depuis la crise Covid

Mais parmi les principales difficultés de ce type d’événements, on retrouve la question du recrutement et de l’emploi. Certains hackathons sont une brique importante dans la stratégie de recrutement des entreprises, qui utilisent ce type d’événement pour sonder les attentes professionnelles des participants, présenter leur politique de recrutement et promouvoir leur culture d’entreprise. Ainsi, ces concours sont une arme redoutable pour lutter contre le manque de talents que connaissent certains domaines d’activité et certains domaines d’expertise. Ils jouent un rôle important pour attirer les étudiants à découvrir l’entreprise, les former à certaines thématiques et ainsi ouvrir directement certains profils, comme des stages ou des offres d’emploi.

Enfin, les hackathons sont l’occasion pour les entreprises de se pencher sur certains sujets tendances ou qui ne peuvent pas être couverts par leurs domaines d’expertise actuels, comme les sujets RSE ou les sujets liés à l’innovation disruptive et aux technologies ponctuelles. Cela offre un moyen de communication intéressant pour ces structures, par exemple autour de leur engagement ou de leur modernité. C’est donc un excellent moyen d’explorer les défis interdépendants de la promotion de l’entrepreneuriat et de la création de projets agiles au sein d’une entreprise. Il arrive souvent que les équipes gagnantes soient incitées à entamer ce type de démarche et se voient proposer un accompagnement pour porter leur projet dans une autre dimension.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button