c’est déjà l’un des plus gros bides de 2023, et c’est triste

babylonienLe nouveau film de Damien Chazelle (La la pays, fouetter), vient de sortir en France, mais rien ne peut l’empêcher d’être un énorme échec au box-office.

Notre critique de la controverse babylonien.

En quelques années, Damien Chazelle s’est imposé comme l’un des jeunes réalisateurs les plus importants du cinéma américain. Du microfilm de la graduation indépendante (Guy et Madeline sur un banc de parc) film de studio produit par Universal (Le premier homme – le premier homme sur la lune), un petit succès au festival de Sundance (fouetter) au phénomène oscarisé (La la pays), c’est devenu inévitable.

En 2022, ça passe à la vitesse supérieure : un budget plus important (80 millions de dollars, hors marketing), un casting de premier ordre (Brad Pitt et Margot Robbie) et une histoire d’origine hollywoodienne qui dure plus de trois heures.

Si babylonien A peine arrivé dans nos salles françaises, le film est sorti aux Etats-Unis fin 2022, condition indispensable à la course aux Oscars en 2023. Malheureusement, il y est magistralement spoilé : bilan post-mortem de cette chute impressionnante au box-office américain.

Whicrash

Rappel des faits : publié pendant le long week-end de Noël 2022. babylonien il a immédiatement commencé à inquiéter les experts Paramount en n’étant pas accumulant seulement 4,8 millions de dollars de revenus lors de son lancement. Un montant en deçà des prévisions qui oscillaient autour de 5 millions de dollars, jusqu’à 12 ou même 15 millions de dollars pour les sources les plus optimistes.

Sans tenir compte de l’inflation, c’est l’un des pires débuts de la carrière de Brad Pitt, surtout depuis le début des années 2000 alors qu’il n’était que Frontale complète (739 000 $ en 2002), L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (147 000 $ en 2007) i L’arbre de la vie (372 000 en 2011) s’en sortent moins bien (mais en commençant par les éditions limitées, ce qui n’est pas le cas des babylonien avec ses 3343 écrans de lancement).

Babylone : photo de Brad PittGueule de bois

Lors du troisième week-end de travail (6-8 janvier), babylonien vient de percevoir 1,4 million de revenus. Alors le film dépassé seulement récemment fouetter et ses 13 millions de dollars engrangés sur le sol américain (sans tenir compte de l’inflation), alors qu’un écart budgétaire de plus de 75 millions de dollars sépare l’envergure et les enjeux financiers des deux films. Au même stade de son activité, La la pays a également rapporté 13 millions, mais n’a été projeté que dans un peu plus de 700 salles, contrairement à babylonien et plus de 3300 cinémas.

Lire Aussi :  Chad Stahelski fait grimper la hype avec son adaptation du jeu vidéo

pareil pour moi le premier homme, qui a dépassé les 16 millions de dollars lors de son week-end d’ouverture, même si ce n’était pas un énorme succès. Avec ça, babylonien s’annonce déjà comme une catastrophe majeure dans la carrière de Damien Chazelle. Rappelons qu’en 2014 et pour un budget de 3,3 millions de dollars, fouetter a rapporté près de 50 millions de dollars au box-office mondial.

La la pays, en 2016/2017, a rapporté plus de 447 millions de dollars dans le monde et coûté 30 millions de dollars. Enfin, même le budget de 59 millions HRK le premier homme il a été dépassé en 2018/2019 avec 105 millions de recettes cinématographiques mondiales cumulées. Selon Date limite, babylonien il serait heureux s’il dépassait 20 millions de dollars au box-office national à la fin de la course.

Babylone : Photographie, Tobey Maguire“Je m’en fous, je n’étais pas sur le chemin du retour”

le grognement d’un enfant

Je dois le dire babylonien souffert deun certain nombre de facteurs (plutôt très) aggravants. Bien qu’une grande partie de cela soit l’augmentation des cas de Covid-19 et de grippe, l’horrible tempête a également frappé une grande partie des États-Unis au cours du week-end prolongé de Noël. Elliott, “le blizzard du siècle”comme l’a appelé la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a gelé les salles et réduit considérablement les revenus du box-office (58 millions de dollars de moins que le week-end précédent pour l’ensemble de l’industrie).

De plus, si babylonien n’a pas vraiment souffert d’une forte concurrence sur le segment des auteurs à budget moyen durant cette période, le film du réalisateur Damien Chazelle a dû essuyer une autre tempête fin 2022, celleAvatar 2. En effet, sorti une semaine avant babylonien, Le chemin de l’eau et ses plus de 63 millions collectés cette semaine probablement, un peu, éclipser le film avec Brad Pitt et Margot Robbiebien que ce facteur soit difficile à mesurer

Babylone : photo de Margot Robbie“Non, mais Avatar 2 ne fonctionnera jamais…”

Une autre variable volatile est celle de la presse américaine. Dès ses premières projections mi-novembre 2022. babylonien a reçu des critiques mitigées de la part des critiques anglais. Réalisé par Damien Chazelle, Baby a reçu un score de 55% sur Rotten Tomatoes (basé sur 271 critiques) et un score de 61/100 sur Metacritic (basé sur 59 critiques). Il n’y a qu’un pas à partir de là pour dire que le bouche à oreille très moyen a étouffé le succès du film.

Lire Aussi :  Top sept des acteurs morts avant la sortie de leur dernier film

N’oubliez pas non plus qu’il y a des tonnes de films dans l’histoire du cinéma et que certains d’entre eux ont remporté un grand succès dans les chambres noires (Artiste et ses 133 millions de dollars dans le monde contre un budget de 15 millions de dollars, Dans l’ombre de Maria et ses 117 millions bruts mondiaux contre un budget de 35 millions), est loin d’être majoritaire (Hitchcock et ses 27 millions de dollars de revenus contre un budget de 15 millions de dollars, aviateur et ses 213 millions de recettes, économisées de 111 millions à l’international, contre un budget de 110 millions).

Alors si des dizaines et des dizaines de millions de téléspectateurs peuvent rester trois heures à explorer la planète Pandore, le même temps consacré à un drame venu d’Hollywood est un vrai pari. Un pari très audacieux, souligné par un budget qui augmenterait légèrement après les différents problèmes liés à la pandémie de Covid-19 et ses habituelles interruptions et reprises de tournages. Une augmentation du budget qui ne manquera pas d’augmenter le déficit du film.

Babylone : photo, Brad Pitt, Diego CalvaHollywood ne rêve/ne rêve plus ?

La La Internationale ?

Succès de babylonien sur le territoire américain, il est donc complètement hors de portée. Mais qu’en est-il du box-office international ? Selon Date limitegain de seuil de babylonien serait d’environ 250 millions de dollars dans le monde, en tenant compte du budget marketing d’environ 80 millions de dollars dépensé pour le film. Donc, si le petit nouveau de Damien Chazelle parvient à gagner 20 millions de dollars au box-office national, il devra environ 230 millions de dollars à l’international pour commencer à gagner de l’argent.

Mission impossible? toujours vers Date limite, Paramount entend réduire ses frais de commercialisation après le déclin du film aux États-Unis. Dommage, films réalisés par Damien Chazelle ils sont généralement bien accueillis en dehors des États-Unis. Comme en témoignent les chiffres de fouetter, qui représentent environ 49 millions de dollars de revenus mondiaux, dont 73 % à l’étranger. Le film a même récolté 11 millions de dollars en Corée du Sud, pas loin des 13 millions de dollars restitués aux États-Unis.

Lire Aussi :  La Scala accusée de faire de la propagande pour Poutine en programmant un opéra russe

Babylone : photographie, Diego Calva, Lukas HaasUn nouvel espoir (international) ?

pareil pour moi La la pays OMS a réalisé plus de 66 % de ses 447 millions de revenus à l’internationaldont près de 20 millions en France (2,7 millions d’entrées), 35 millions en Chine, 37 millions au Royaume-Uni, 38 millions au Japon et 50 millions (!) en Corée du Sud. le premier hommependant ce temps, il a gagné 57% de ses 105 millions de prises internationales, dont 10 millions au Royaume-Uni.

Voyons donc s’il s’agit d’une édition babylonien en France, le Royaume-Uni (fin du mois) et la Corée du Sud (février 2023) sauveront les fesses de ce bon Damien Chazelle. Remarquons que sa visite aux Oscars pourrait lui apporter une sorte de prestige significatif pour le reste de sa carrière en chambre noire. Et pour cause, babylonien est susceptible de repartir avec une statuette ou deux (surtout dans les catégories techniques), comme en témoignent ses cinq nominations aux derniers Golden Globes, dont une qui a conduit à un prix de la meilleure musique de film pour le compositeur Justin Hurwitz.

Babylone : photo de Margot RobbieLa fin d’un certain Hollywood ?

Quartier hollywoodien

Il reste un éternel constat qu’il y a tout un pan de la cinématographie hollywoodienne, celle des films d’auteur à budget moyen (entre 50 et 100 millions de dollars environ), qui semble en voie de disparition. Trois mille ans t’attendent (60 millions), Maison Gucci (75 millions), Allée des cauchemars (60 millions), histoire du côté ouest (100 millions), Amsterdam (80 millions) et maintenant babylonien…les temps sont durs pour les films d’art à gros budget.

Devant, 14 des 20 plus grands succès de 2022 aux États-Unis sont issus de franchises et le reste sont des films de divertissement ou d’horreur grand public (saufElvis, mais qui est un biopic sur l’un des artistes musicaux les plus populaires de tous les temps). Qu’en est-il des prochains grands films de grands réalisateurs ? Qu’en est-il du grand retour de Michael Mann (Ferrari) et celle de Francis Ford Coppola (Mégalopole) ?

Attendre, certains réalisateurs de renom continuent de fuir les salles pour se retrouver sur les plateformes de streamingpar exemple David Fincher (Un tueursur Netflix), Martin Scorsese (Les tueurs de la fleur de lunesur Apple TV+) et Ridley Scott (Napoléon également sur Apple TV+).



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button