Cette navette autonome vous livre vos courses en France

Depuis mardi, Carrefour et la startup Goggo Network expérimentent un service de livraison de courses sur le plateau de Saclai, dans l’Essonne.

Première fois en France. Carrefour propose à ses clients de livrer leurs achats avec un véhicule entièrement autonome. Ce service a été officiellement inauguré le 5 décembre, dans la cour de l’Institut polytechnique, en présence de Christophe Beschu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

Capable de rouler jusqu’à 70 km/h, cette navette électrique circule tous les jours à partir de mardi, au milieu du trafic sur les routes du nord-ouest de l’Essonne, entre Masi et Palazzo, sur le plateau de Sakle. L’achat peut être livré aux résidents de cette zone, parmi lesquels se trouvent des étudiants de l’Institut polytechnique. Pour ce service de livraison autonome, Carrefour a invité la startup Goggo Network. Il sera testé pendant six mois pour livrer dans des zones éloignées des magasins. “Cette navette remplace une vingtaine de chauffeurs qui feraient leurs courses avec leur voiture, elle va donc contribuer à décarboner les villes et les zones denses.” Mais il permet aussi d’approvisionner des territoires éloignés des commerces.il a assuré Christophe Bechu dans Parisien.

Un service de livraison en pleine croissance

Pour bénéficier de ce service de livraison, les clients doivent se rendre sur le site ou l’application mobile Carrefour.fr. Lorsqu’ils passent une commande, ils peuvent choisir d’être livrés le jour même ou le lendemain. Les commandes sont ensuite préparées dans l’entrepôt automatisé du Plessis-Pate, puis envoyées au Drive de Carrefour Massi et chargées sur la navette. Le véhicule autonome se rend sur le plateau de Saclai et lorsqu’ils arrivent à destination, les clients récupèrent leurs achats en déverrouillant le casier avec le code qu’ils ont préalablement reçu par SMS. La navette retourne à son point de départ à Masia en attendant son prochain tour.

Lire Aussi :  ce qu'il faut retenir des vœux d'Emmanuel Macron

Il est configuré pour une rotation de 15 km, du Drive de Carrefour au campus de l’Institut Politechnikue à Palaiseau. Si le véhicule est autonome, un chauffeur de sécurité est toujours présent pour prendre le relais en cas de problème, comme l’exige la réglementation. Le groupe indique que sa feuille de route pourrait évoluer en fonction des retours clients. Après avoir testé son service de livraison sur le plateau de Saclai, Carrefour pourrait encore le développer, comme l’a expliqué son PDG, Alexandre Bompard. Parisien : “Ce projet est un modèle. J’espère qu’après cette expérience nous pourrons commencer d’autres tournées, avec plus de véhicules et dans plus de zones”.

Source

Lire Aussi :  quelles sont les règles en France, en Suisse et en Allemagne

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button