CMA France alerte sur des « conséquences lourdes et néfastes » pour les artisans face à la baisse budgétaire | Le Monde Des Artisans

L’effet domino

Le projet de loi de finances 2023 prévoit une réduction de 15 M€ par la TFCMA (taxe sur les frais des chambres de commerce) qui va dans le réseau CMA.

Une baisse qui va continuer sur sa lancée, puisque CMA France annonce près de 60 millions d’euros à amputer d’ici 2027.

En plus de cette baisse des coûts, les chambres des métiers doivent faire face à la hausse des prix de l’énergie, ce qui entraîne une augmentation des factures énergétiques du réseau 17 millions d’euros pour l’année prochaine.

Enfin, il y a une revalorisation du point d’indice des agents du réseau CMA à hauteur de 3,64%, pour un montant total estimé à 18 millions d’euros pour 2023

Lire Aussi :  JO 2024 : les mascottes fabriquées en France seront plus chères et coûteront jusqu'à 150 euros

En additionnant ces restrictions budgétaires, CMA France pointe un manque à gagner de près de 50 millions d’euros, qui ne sera pas sans conséquences pour les artisans : la qualité de leur accompagnement va changer, ainsi que le développement économique des territoires où ils sont implantés.

En effet, plusieurs RMR régionales ne pourra pas prolonger certains contratset certains devraient envisager du fermeture des agences localesen particulier dans territoires ruraux.

Le réseau souligne également que la formation (coûteuse) dans certains métiers a aussi été remise en cause, et in fine moins de compétences au service des artisans.

Des difficultés sur un terrain déjà fragile

Tant qu’il y a des boutiques d’artisanat en position de souffrir d’une crise économique continue, CMA France dénonce une le risque réel de séparation territoriale et une perte importante de la qualité de l’accompagnement qui leur est proposé.

Lire Aussi :  Ces communes ont été élues parmi les plus « moches » de France

président de CMA France, Joël Fourney, a déclaré dans un communiqué de presse du 18 novembre :

Aujourd’hui ce sont des Chambres de Métiers un réseau efficace dont le travail est salué par les élus locaux et les parlementaires, un réseau qui a réussi à se réformer dans le cadre de la loi PACTE, un réseau présent sur tous les territoires de la République, y compris les plus vulnérables (zones rurales, KPV, étranger). Si le réseau est pleinement conscient de la nécessité de participer aux efforts nationaux, il doit être proportionné et durable. Donc, au lieu de l’affaiblir, notre réseau doit être soutenu et consolidé. Il s’agit du dynamisme de l’économie locale ainsi que de l’attractivité du territoire. C’est un investissement d’avenir en faveur de l’artisanat comme du territoire. »

Les représentants de CMA France, qui seront présents au Congrès des Maires, seront les porte-parole des artisans et lancent déjà un appel au Gouvernement revoir son positionnement et redonner confiance au réseau des chambres des métiers, et plus largement, adresser un message de soutien au secteur de l’artisanat. »

Lire Aussi :  Marche blanche silencieuse en hommage à la collégienne tuée en Lot-et-Garonne



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button