Coupe du monde de Rugby à XIII : les “gros” sont déjà au rendez-vous

Avant Tonga-Pays de Galles lundi soir et Papouasie-Nouvelle-Guinée-Îles Cook demain, la deuxième journée a permis aux trois favoris de leur groupe de confirmer leur billet pour les quarts de finale. Les Tonga devraient rejoindre les rangs des “grands garçons” ce soir.

La 16e édition de la Coupe du monde, qui a débuté le 15 octobre, a annoncé les quinze premiers des trente et un matchs prévus jusqu’à la finale à Old Trafford le samedi 19 novembre. Il est surprenant que trois “grands” joueurs aient enregistré leur participation aux quarts de finale. Billets confirmés pour l’Australie (vendredi), l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande (samedi). Les Tonga devraient emboîter le pas en cas de succès contre le Pays de Galles lundi soir.

A l’inverse, l’Ecosse, le Pays de Galles (en cas de défaite lundi soir) et les deux nouveaux venus en Coupe du monde, la Grèce et la Jamaïque, pourront réserver leurs billets aller-retour avant de disputer leur dernier match de poule.

Un groupe de 4 personnes

L’Australie (126 points) et l’Angleterre (102 points) ont surpris les observateurs. Les Kangourous, même s’ils n’ont disputé que quatre matchs en quatre ans, ne manquent pas d’automaticité et s’avèrent être de dignes successeurs à la couronne. L’ailier Josh Addo-Carr a marqué six essais en deux matches. Le futur pilier des Dracs Siosua Taukeiaho et l’ouvreur néo-zélandais Joseph Manu sont également confirmés pour les Tonga. Avec une victoire sur la France, l’Angleterre de Sam Tomkins (42-18) est en bonne voie pour “son” rendez-vous dans l’histoire et son envie de devenir enfin championne du monde pour la première fois. Si les Britanniques sont au niveau des Australiens, la terre parle, c’est difficile à dire. Mais l’entraîneur Benjamin a utilisé les signaux d’avertissement envoyés contre Garcia et sa famille pour calculer. “Je n’étais pas en colère”insista Shaun Vane, “Mais je savais qu’on pouvait faire mieux. J’étais déçu parce que je pensais que dans les 20 premières minutes on était spécial et dans les 20 dernières minutes on était un peu à la traîne, mais je ne veux pas dénigrer les Français. Je savais ils allaient être bons et ils nous ont testés, mais je sais aussi à quel point nous pouvons être meilleurs.”annoncé cela.

Lire Aussi :  Biden vante les investissements dans l'industrie high-tech avant les...

Quatre autres billets à offrir

Les Fidji et le Liban devraient se qualifier. Une victoire contre l’Ecosse samedi suffira aux Fidjiens. Idem pour le Liban de Michael Cheika, qui devrait battre la Jamaïque dimanche. Cheika, sélectionneur de l’équipe nationale libanaise, sera alors confronté à un vrai problème. Accompagner ses hommes en quart de finale le 4 novembre et par la même occasion préparer Angleterre-Argentine (dont il était l’entraîneur) à Twickenham le dimanche 6 novembre. Mais en XV cette fois et dans le cadre de la tournée d’automne. Dans le groupe D, le choc de mardi soir avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée à Warrington devrait ouvrir la voie aux quarts de finale pour le vainqueur.

Lire Aussi :  Ligue 1, 13e journée - Lens bat Toulouse (3-0) et revient à deux points du PSG, triplé pour Loïs Openda

Un quart ou un avion ?

Le match Samoa contre France de dimanche sera le dernier match de qualification. “Nous avons joué contre l’Angleterre il y a 12 mois et je peux voir beaucoup de croissance.”a annoncé Laurent Frayssinous avant d’ajouter : “Si nous continuons à construire et à apprendre – quelque chose que nous avons appris samedi – nous irons aux Samoa avec confiance car après nos deux derniers matchs, je pense que nous méritons un certain crédit.”. S’il y a des “seniors”, seul l’adversaire des “bleus” peut abandonner. Espérons que la seule surprise de ces phases de groupes viendra à Warrington dimanche à partir de 18h.

Lire Aussi :  pourquoi certains footballeurs portent-ils un drôle de masque ?
En direct de Bolton : Tout recommence pour les joueurs mardi
Après le match de samedi contre l’Angleterre à Bolton, les joueurs ont eu droit à une pause de deux jours et demi. La garde du dimanche matin a été organisée, mais pas de mari. “L’objectif était de donner ses idées et ses réflexions après presque trois semaines d’informations et d’actions qui lui étaient demandées”, explique l’entraîneur des Bleus Laurent Freysinous. Les entraîneurs étaient au travail dimanche pour préparer le retour vidéo qui sera présenté aux joueurs aujourd’hui à 13h00. Ce matin, le staff technique étudiera et confirmera la stratégie et les plans de match pour Samoa contre France à Warrington dimanche (18h). Les joueurs pourront suivre un entraînement de musculation à l’Université de Bolton à partir de 14h30, avant un entraînement sur le terrain à la “Bolton School”. Les préparatifs du dernier match de poule ont commencé hier.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button