deuxième semaine consécutive de recul de la grippe et de la bronchiolite

AA / Paris / Umit Donmez

Les épidémies de grippe et de bronchiolite ont continué de baisser pour la deuxième semaine consécutive à travers la France, avec -65% et -25% d’hospitalisations du 9 au 15 janvier, selon le dernier bilan de santé publique publié ce mercredi.

En matière de grippe, l’agence sanitaire précise dans un communiqué que “les indicateurs grippaux ont diminué dans toutes les tranches d’âge et dans toutes les métropoles” avec un taux d’incidence des consultations pour syndrome grippal de 146 pour 100.000 habitants, soit une baisse de 21%. dans la semaine du 9 au 15 janvier (S2), par rapport à la semaine précédente.

Lire Aussi :  Cycliste tuée à coups de pelle et enterrée : corps, identité, éléments accablants... ce que l'on sait de l'enquête

Par ailleurs, la santé publique française fait état d’une baisse de 61% des hospitalisations (556) après passage aux urgences pour syndrome grippal, ainsi que d’une baisse de 49% des passages aux urgences (3.527), par rapport à la semaine précédente.

Cette baisse intervient après une baisse de 53 % du nombre d’admissions et d’hospitalisations aux urgences la semaine précédente (du 2 au 8 janvier), par rapport à la dernière semaine de 2022.

La santé publique française a toutefois fait état d’une circulation toujours active du virus de la grippe dans toutes les régions, rappelant “la forte gravité de l’épidémie cette saison”.

Lire Aussi :  les éléments "troublants" qui accréditent la thèse du crime

Concernant la bronchiolite, l’agence sanitaire fait état “d’une diminution de tous les indicateurs de surveillance (…) chez les enfants de moins de 2 ans” ainsi que “d’une diminution de l’épidémie (…) dans la plupart des régions de France métropolitaine”, rapportant “la fin de l’épidémie en Ile de France”, durant la semaine du 9 au 15 janvier (S2).

Par ailleurs, la santé publique française fait état d’un passage en phase post-épidémique dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Occitanie et Guyane, signalant la poursuite de l’épidémie en Guadeloupe, Martinique et Mayotte.

Par ailleurs, Santé publique France fait état d’une baisse de 29% des hospitalisations (637) suite aux passages aux urgences pour bronchiolite, ainsi que d’une baisse de 32% des passages aux urgences (1.537), par rapport à la semaine précédente. .

Lire Aussi :  un nouveau plan contre le racisme dévoilé par le gouvernement

Cette baisse intervient après une baisse de 41% des admissions aux urgences et une baisse de 36% des hospitalisations la semaine précédente (2-8 janvier), par rapport à la dernière semaine de 2022.

Seule une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site AA, résumé. Contactez-nous pour vous abonner.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button