Drame sur l’A8 ce mardi: l’enquête débute, les causes de l’accident soulèvent toutes les interrogations

Qu’est-il exactement arrivé? Expédiaient-ils sur cette A8 en direction de Fréjus ? Manquaient-ils de visibilité alors qu’il faisait encore nuit à 6 h 37 le mardi 29 novembre et que la brume humide rendait la conduite dangereuse ? Étaient-ils distraits par un appel téléphonique ou sous l’influence de l’alcool ou d’autres substances ?

C’est l’un des principaux dossiers de l’enquête ouverte par le parquet de Draguignan et confiée aux gendarmes.

Bilan très lourd

L’accident de la circulation qui s’est produit tôt mardi était vraiment dramatique. Deux passagers du premier véhicule (qui a pris feu après avoir quitté la route) ont été tués, les deux autres ont été grièvement blessés et ont été évacués vers le Centre Hospitalier Intercommunal Fréjus Saint Raphaël.

Lire Aussi :  Le meilleur d'entre nous sur France 3 : que vaut cette série policière avec Nicolas Gob (L'art du crime) ? - News Séries à la TV

Trois hommes présents dans l’autre véhicule accidenté et en route vers le chantier où ils travaillaient, ont été transportés, plus choqués que blessés, à l’hôpital de Cannes pour des examens.

Le scénario est encore incertain

Les deux voitures roulaient dans le même sens, en provenance de Nice, mais à la sortie 39, Adrets-de-l’Esterel, commune située dans le Var, exactement à la limite du 147,4, elles se sont fortement percutées. L’impact les a jetés hors de la route, dans un garde-corps, puis s’est renversé dans les bois.

La camionnette Berlingo Citroën a été retrouvée à vingt mètres entre les arbres, mais les trois hommes ont réussi à sortir rapidement de la camionnette.

Lire Aussi :  Un religieux d'une congrégation catholique renvoyé de l'état clérical par le pape

Dans la limousine, le conducteur et le passager ont réussi à sortir en urgence car la voiture a pris feu. Les deux passagers à l’arrière de la voiture (étaient-ils des enfants ? les gendarmes sont muets à ce sujet), piégés dans le corps, n’ont pas survécu.

La voiture a été engloutie par les flammes et les malheureuses victimes se trouvaient à l’intérieur.

Premières enquêtes

Des professionnels du réseau Escota-Vinci sont immédiatement intervenus, alertant les pompiers et Sama qui ont secouru les blessés à l’hôpital de Fréjus.

Lire Aussi :  le Paxlovid désormais prescrit par «ordonnance conditionnelle», de quoi s'agit-il ?

Les techniciens de Vinci sécurisent les lieux afin d’éviter un nouvel accident et permettent aux gendarmes de la brigade routière de mener les premières investigations. Le feu s’est propagé à la végétation environnante, mais les pompiers ont rapidement éteint le feu.

La voie de droite a été immobilisée par l’accident, mais cela n’a provoqué qu’une légère décélération et la circulation s’est poursuivie dans les deux autres voies.

Des gendarmes ont été déployés en grand nombre pour comprendre les circonstances de ce tragique accident dans lequel deux personnes ont perdu la vie et pour déterminer les responsabilités de chacun d’entre eux.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button