Eddy Mitchell dézingue la « Star Academy » : « Des chiens savants qui chantent » 

Sur RTL, “Schmoll” a dit tout le mal qu’il pensait des émissions de radio crochet, et notamment de “Star Academy”, qui a été relancée sur TF1.




Par Marc Fourny

“Schmoll” n’a pas perdu son élan.
© LUDOVIC MARIN / AFP

je m’abonne 1 € 1 mois


NE PASne comptez pas sur lui pour fourrer la bêtise dans académie des étoiles… Interrogé sur RTL pour savoir s’il donnerait des conseils aux étudiants, comme Julien Clerc ou Véronique Sanson, Eddy Mitchell n’a pas utilisé la langue de bois. « Je ne pense pas, non, et je n’ai pas vraiment envie d’y aller. “A croire qu’il garde un mauvais souvenir de son passage en 2006, lorsqu’il est allé sur le plateau de TF1, pour 6.e une saison, un phénomène court et unique…

Lire Aussi :  le témoignage très touchant de Jeanine qui affirme que sa fille a été virée au lendemain de son passage dans l'émission ! – Tuxboard

Selon lui, de tels programmes relèvent davantage du “cirque” que des chansons. “Les clowns et les lions de mer ont disparu ! A vrai dire, c’est un peu comme connaître des chiens chanteurs… Certains ont de belles voix. Mais de belles voix, ça ne suffit pas”, évalue l’interprète de “The Colour of Water Mint”, qui affirme n’écouter même pas d’éventuelles reprises de ses chansons par la nouvelle génération. “Ça m’est égal…”

Lire Aussi :  Quentin Tarantino est très fier de ce petit bijou qui débarque sur Netflix

Et rappelons que le concept n’est pas nouveau puisqu’à son époque il existait déjà ce genre de compétition. « Je n’aime pas les émissions de télévision. J’ai vécu ça avec Jean Nohain, donc c’est bien, ça suffit… Et c’était bien pire : quand l’artiste, le chanteur ne satisfaisait pas, il s’est passé un vrai crochet qui l’a emmené dans les coulisses, oups, salut ! “, rappelle Schmoll, d’où le nom de crochet radio qu’on attribue à ce genre d’émission…

“Merde dans les oreilles”

Concernant ce fil, Eddy Mitchell est un récidiviste. Il y a quatre ans, il critiquait déjà l’émission Voter à France Inter. “Il y a des chanteurs, mais il n’y a pas de grandes voix. Ce n’est pas pour critiquer, mais si c’est pour regarder Voter et entendre des jeunes chanter en anglais, ça m’est égal… » Et déplorant la façon dont les jeunes consomment la musique aujourd’hui, pointant du doigt le déclin du rock. “Je ne serai pas très poli, mais je pense qu’on leur a mis de la merde dans les oreilles… Parce qu’il n’y a pas d’autre nom pour ça. Ils se la coulent douce : on écoute de la musique sur un smartphone, je ne comprends pas. Pas possible. On peut écouter de la musique sur une bonne chaîne, avec de bonnes enceintes, une bonne platine…”

La chanson française grincheuse est tout aussi inflexible avec Les Enfoirés, qui n’ont jamais trouvé grâce à ses yeux, comparant aussi la performance au grand Barnum où chanteurs, artistes et footballeurs se mêlent pour le pire mais toujours pour le meilleur. “C’est devenu une opération commerciale, tant mieux pour eux, mais ça n’a rien à voir avec la musique”, a-t-il dit. Arrêt complet en 2013. Je ne suivrai pas les joueurs de tennis, les gars de la télévision. Je ne traînerai pas avec des gens qui ne savent pas chanter…”


Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button