En Californie, une nouvelle tuerie fait sept morts près de San Francisco

Des forces de l'ordre aux abords d'une exploitation agricole, où un homme a tué des ouvriers, à Half Moon Bay, en Californie, le 23 janvier 2023.

Sept personnes ont été tuées, lundi 23 janvier, lors de deux fusillades près de San Francisco, en Californie. Les victimes sont des travailleurs agricoles chinois. « Le suspect a été arrêté. Il n’y a plus de danger pour la population à cette heure »et prévenu Twitter aigre le bureau de la sherif du comté de San Mateo, qui comprend la ville de Half Moon Bay, où ont eu lieu les drames.

Une huitième victime est grièvement blessée, selon la sheriff, Christina Corpus, qui a donné une conférence de presse, après l’interpellation du suspect. Les deux fusillades ont été perpétrées par le même individu, at-elle précise. Il serait lui-même un travailleur agricole. Les raisons de son passage à l’acte sont pour l’instant inconnues.

Les deux drames sont survenus à quelques kilomètres l’un de l’autre, dans deux exploitations agricoles. Cinq personnes ont été supportées dans la première, et trois dans la seconde.

Lire Aussi :  à Dnipro, « le sort de plus de trente personnes » encore « inconnu », d’après Volodymyr Zelensky
Lire aussi : Aux Etats-Unis, deux jours après la tuerie qui a eu lieu au soir du Nouvel An chinois, la police etudie la piste de la jalousie

Le suspect, Chunli Zhao, arrêté devant les caméras de télévision, est âgé de 67 ans. L’homme a été repéré dans son véhicule sur le parking du commissariat de Half Moon Bay. Une arme de poing semi-automatique a été trouvée dans sa voiture. Il habite cette ville.

Half Moon Bay, petite ville agricole située au bord de l’océan Pacifique, compte environ 12 000 habitants. Le comté de San Mateo, auquel il appartient, est connu pour sa production de fleurs et de légumes, comme les choux de Bruxelles.

Lire Aussi :  Soutenue par la BERD, Agadir opère la 1ère émission à l’international pour une collectivité

« Tragédie après tragédie »

Cette nouvelle tuerie survient moins de quarante-huit heures après qu’un tireur d’origine asiatique a tué onze personnes, elles aussi d’origine asiatique, dans un club de danse près de Los Angeles, ce que n’a pas manqué de déplorer le gouverneur de Californie, Gavin Newsom.

« Je suis à l’hôpital pour rencontrer des victimes d’une fusillade de masse lorsqu’on m’éloigne pour m’informer d’une autre fusillade. Cette fois à Half Moon Bay. Tragédie après tragédie »et a tweeté le démocrate.

En visite à Monterey Park lundi, M. Newsom a fustigé la prolifération des armes à feu aux États-Unis. « C’est une honteat-il cinglé. On devrait faire mieux que ça (…), pas simplement réponder à ces innumbrables crises et exprimer, encore et encore et encore, ces fichues prières et condoléances. » Le deuxième amendement de la Constitution américaine, qui donne le droit à la possession et au port d’arme, « devient un pacte suicidaire » pour le pays, a-t-il insisté auprès de CBS News.

Joe Biden a également été informé, déclaré sur Twitter sa porte-parole, Karine Jean-Pierre. Le président américain « a demandé aux forces de l’ordre fédéral de fournir toute l’assistance nécessaire aux autorités locales »précis-t-elle.

Le Monde avec l’AFP



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button