Infographie. Deux ans après, quel bilan pour France Relance en Nouvelle-Aquitaine ?

A notre connaissance, fin octobre 2022, à travers plusieurs dispositifs du plan France Relance, les industriels de la Néo-Aquitaine ont obtenu 338 millions d’euros d’aides. De quoi cofinancer des projets d’un poids total de 1,23 milliard d’euros. Ces appareils peuvent être divisés en trois catégories :

  • appels à projets sectoriels et thématiques (aéronautique, industrie automobile, secteurs critiques – comme la santé, les intrants de base, l’électronique, l’agroalimentaire, etc. -, décarbonation et nucléaire),
  • l’appel à projets “Appui à l’investissement dans les territoires”, qui cible des projets territoriaux et dont la gestion est assurée au niveau régional,
  • L’industrie du futur compteur, qui, bien qu’elle existait avant le lancement du plan, a été largement complétée par la France Relance.

Fabriqué avec Flourish

Plus en détail ci-dessous, retrouvez les lauréats des appels à projets sectoriels et thématiques. Si, selon la préfecture, certains projets sont encore en phase de conventionnement, « la quasi-totalité des projets soutenus dans le cadre de France Relance » se trouvent sur cette carte. A noter également que plusieurs lauréats ont des projets sur plusieurs de leurs sites, dont certains hors de la région. “Dans ce cas, l’aide est équitablement répartie entre chaque emplacement”précise la préfecture.

(Cliquez sur l’infographie pour sélectionner les catégories souhaitées et consulter la description de chaque projet).

En regardant de plus près le panorama de ces projets, il apparaît que la région est l’une des plus riches en matière d’aide à la décarbonation : sur les 97 projets soutenus à ce jour, 12 sont en Nouvelle-Aquitaine, auxquels il faut ajouter les projets qui ont été financé. sous chauffage bas carbone (désormais intégré sous la même bannière de tableau de bord éditée par Berci) :

Coûteux car souvent très structurants, les projets de décarbonation sont aussi ceux qui concentrent le plus gros volume d’investissements menés par France Reliance :

Fabriqué avec Flourish

Parmi ces projets, le plus efficace en termes d’économies de CO2 attendues est celui de la cimenterie d’Airvault dans les Deux-Sèvres, qui rénove entièrement sa chaîne de cuisson et modernise ses ateliers de broyage :

Fabriqué avec Flourish

Les entreprises soutenues via le fonds de soutien aux investissements industriels des territoires n’étaient pas non plus en reste : 145 d’entre elles, 62,7 millions d’euros sur les 400 millions d’euros alloués au fonds y sont concentrés. Retrouvez les projets en question sur cette carte :

Fabriqué avec Flourish

Quant au guichet Industrie du Futur, il a accompagné près de 682 entreprises de la région ces deux dernières années, selon la structure départementale suivante :

Fabriqué avec Flourish

Et la Région dans tout ça ?

Le soutien aux producteurs est aussi l’une des caractéristiques du plan de relance de la région Nouvelle-Aquitaine, adopté en juillet 2020. “Au total, près de 60,418 millions d’euros ont déjà été dépensés, sur un total de 108,8 millions d’euros (dont 40 millions d’euros de fonds Feder), indique La Tribune Région. La Région a notamment accompagné plusieurs centaines d’entreprises dans le diagnostic de leurs activités à travers le programme Usine du Futur :

La région a également cofinancé une partie des projets ayant fait appel au fonds de soutien à l’investissement dans les territoires, 108, à hauteur de 35,2 millions d’euros (sur un volume d’investissement total de 244,12 millions d’euros).

(1) Infographies réalisées à partir de données publiées par les pouvoirs publics ou collectées par nos soins auprès de la préfecture et de la région Nouvelle-Aquitaine