La contribution de l’économie numérique au PIB fixée à 10% en 2025 sera atteinte, rassure le ministre Amadou Coulibaly

Abidjan (AIP) – La contribution de l’économie numérique au produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire sera réalisée en 2025 dans le cadre de la transformation structurelle de l’économie du pays, a assuré le ministre de la Communication. et Economie numérique, Amadou Coulibaly, mardi 24 janvier 2023, à Abidjan.

“Dans le dernier rapport de la Banque mondiale, présenté en juin 2022, qui vantait l’efficacité et le dynamisme de notre économie, il était annoncé que l’économie numérique contribuerait à hauteur de 3% au produit intérieur brut de notre pays. (…). L’objectif de 10% pour 2025 reste un objectif crédible », a déclaré le ministre Amadou Coulibaly lors du lancement du programme Startup Growth Capital, qui prévoit un milliard de FCFA de financement pour les startups.

Lire Aussi :  L’entreprise à mission, une qualité adaptée au sport professionnel français ?

Selon M. Coulibaly, cette volonté s’est traduite, entre autres, par l’adoption de la stratégie nationale du numérique et de l’innovation le 22 décembre 2021.

“Toujours engagé à faire des startups l’un des moteurs de la richesse de notre nation, mon département a pris l’initiative d’élaborer et de proposer le Digital Startup Incentive Bill, qui vise à favoriser la croissance et la pérennité des activités innovantes de ces startups. consiste à rouler . maturité pour accroître leur contribution à la transformation de l’économie nationale et à l’amélioration de la qualité de vie de la population », a-t-il déclaré.

Lire Aussi :  French Tech Health20: un nouveau programme d’accompagnement dédié à la santé

Ce projet de loi a été adopté le 18 janvier 2023. Il fixe les conditions de financement et d’accompagnement des startups numériques de droit ivoirien. Il instaure notamment un système d’incitations consistant en des avantages fiscaux et douaniers, ainsi que diverses autres mesures administratives pour soutenir et accompagner les start-up nationales de l’émergence au stade initial de développement.

Il créera également un comité chargé d’enregistrer et de labelliser les startups numériques existantes sur le territoire national pour les accompagner plus efficacement, a-t-il précisé.

Lire Aussi :  Les actions et le ptrole drapent alors que les protestations du COVID en Chine troublent le sentiment.

La mise en œuvre de cette loi se traduira par un certain nombre d’activités qui seront mises en œuvre prochainement. Parmi ceux-ci, comme on le sait, le lancement d’un programme national de développement des compétences numériques pour la population avec un volet distinct pour le développement des jeunes entrepreneurs numériques et des infrastructures, notamment un parc technologique et un campus de startups, un centre spécial. tous les services et produits nécessaires pour développer ensemble des projets de l’idée au développement.

(AIP)

seconde/demande



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button