La folle histoire d’Elon Musk avec Twitter

Elon Musk dans le village de Boca Chica (Texas), États-Unis, le 10 février 2022.

Du coup, tout est devenu secondaire, et la planète numérique s’est effondrée jeudi 27 octobre grâce au rachat de Twitter par Elon Musk pour 44 milliards de dollars (44,24 milliards d’euros). Même le hors-la-loi le plus notoire du réseau populaire, une personne qui s’est vu refuser la citoyenneté sur le forum numérique depuis la tentative de coup d’État du 6 janvier 2021, s’est invité dans la mêlée. “Je suis tellement content que Twitter soit entre de bonnes mains et ne soit plus dirigé par des fous et des maniaques de la gauche radicale qui détestent notre pays”Donald Trump a écrit sur son réseau social le vendredi 28 octobre.

Lire Aussi :  Cosmogen fête ses 40 ans et s’apprête à devenir une entreprise à mission

Le débat a pris une tournure surprenante, chacun a pris le réseau et interpellé personnellement le nouveau maître des lieux, l’homme le plus riche du monde, Elon Musk. Chacun y va avec son propre commentaire personnel et une prétendue affinité avec M. Musk, qui compte 112 millions de followers. Tweets récents, “l’oiseau a été relâché.” Thierry Breton, le commissaire européen chargé du numérique, lui donne une réponse directe : “En Europe, il respecte nos règles. “C’est controversé, mais force est de constater que la censure des plateformes est allée trop loin”écrit l’ancien informaticien et dénonciateur Edward Snowden depuis son refuge en Russie.

Il y a ceux qui insultent Elon Musk et tentent la censure En photo avec Ghislaine Maxwell, trésorière du pédophile Jeffrey Epstein, qui s’est suicidé en prison. Il pleut des centaines de changements d’images et autres blagues. Certains font appel à M. Musk pour proposer ses services, demandant que les comptes Twitter soient certifiés, comme Kyle Rittenhouse, le jeune homme armé qui a tué deux personnes lors des émeutes de Kenosha à l’été 2020 mais a été acquitté en légitime défense. D’autres exigent que leurs comptes soient débloqués : “Hey ! @Elon Musk ! C’est Lana Del Rey et je tweete depuis mon compte de sauvegarde. Pensez-vous qu’il est possible de réactiver mon compte désactivé ?”

A lire aussi : L’article est réservé à nos abonnés Seize ans de gestion erratique chez Twitter
Lire Aussi :  Le cacao est-il en surproduction?

Les républicains et l’extrême droite ont célébré ce week-end quand Elon Musk a retweeté un rapport sur le complot concernant Paul Pelosi, le mari de la présidente de la Chambre Nancy Pelosi, qui a été victime de l’attaque. Laissé effrayé, le Le New York Times prétend organiser la résistance : “Après la prise de fonction d’Elon Musk, certains utilisateurs de Twitter se demandent s’ils doivent prendre des mesures supplémentaires pour sécuriser leurs comptes ou même les supprimer.” La firme automobile d’Elon Musk, rivale de Tesla, General Motors, a cessé d’investir dans la publicité sur Twitter.

Lire Aussi :  Bourse : les valeurs à suivre à Paris et en Europe - 04/11/2022 à 08:11

Il vous reste 75,53% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button