La France organise un séminaire en faveur des grandes expositions dans les musées africains

Posté sur:

Depuis près de 30 ans, le ministère français de la Culture accueille des professionnels étrangers travaillant dans le monde de la culture pour les familiariser avec les politiques culturelles mises en œuvre dans le pays. Dans ce cadre, un séminaire a été organisé du 10 au 20 octobre qui a réuni 15 responsables de musées africains dans le but de les aider à organiser des expositions temporaires dans leurs institutions.

Ce matin-là, les discussions tournent autour des partenariats qui seront créés pour organiser des expositions temporaires dans les pays. Calikte Biah, conservateur du musée d’histoire de Ouidah au Bénin, écoute attentivement le sujet qui l’interpelle :

Quand on parle de parrainage par exemple, c’est quelque chose qui est très difficile à résoudre dans nos institutions, mais c’est très développé ici en France. C’est quelque chose de très intéressant.

Financement, techniques de demande de prêt : de nombreuses questions sont abordées lors de ce séminaire. Muséologue au Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, Gouri Antonio Gnagbo se réjouit d’avoir pu trouver des idées pour l’élaboration du Djidi Djidji Ayokwe, un tambour que la France restituera bientôt à la Côte d’Ivoire :

Lire Aussi :  Classement : voici la ville la plus attractive de France

Nous avons appris à imaginer une histoire autour de ce sujet pour que les enfants apprennent mieux au musée du Louvre. »

Ce séminaire visait également à favoriser les échanges, et à accompagner ces professionnels africains à l’heure où la circulation des oeuvres d’art commence à devenir une réalité. Mathieu Berton est chef du bureau des affaires internationales au ministère français de la Culture :

On assiste depuis plusieurs années à l’émergence de fortes ambitions côté africain de présenter des expositions majeures en Afrique et à la disponibilité des musées français à collaborer avec des confrères africains pour les aider à co-construire des projets d’exposition dans les pays africains.

Ainsi, plusieurs dizaines de projets sont en préparation, notamment avec des pays africains francophones.

Lire Aussi :  Rishi Sunak désigné par les conservateurs britanniques pour devenir premier ministre

Le directeur du Musée national du Mali, Dauda Keita, explique les projets d’expositions culturelles en coopération avec la France

Malgré les très fortes tensions politiques entre Paris et Bamako, plusieurs musées français travaillent actuellement sur des projets d’exposition avec le Mali. Dauda Keita, directeur du Musée national du Mali, a participé à ce séminaire organisé par le ministère français de la Culture. Au printemps dernier, il a déjà séjourné au Musée du Quai Branly à Paris, et travaille notamment sur deux d’entre eux consacrés à la mission Dakar-Djibouti, la célèbre expédition ethnographique menée par le scientifique Marcel Griaule et l’écrivain Michel Leiris de 1931 à 1933. .

Écoutez aussi : Artefacts africains pillés pendant la colonisation : le voyage de retour

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button