« L’affaire de la Rue Soufflot », le premier roman de la Lectouroise Laurence Sellin

la chose importante
Basée à Lectoure, Laurence Sellin a choisi la voie du thriller pour auto-éditer son premier livre sur le processus d’influence.

La Lectouroise Laurence Sellin vient de publier son premier livre, « L’affaire de la rue Soufflot ». Entretien avec l’auteur.

A quel moment de votre carrière avez-vous décidé d’écrire ?

Je suis né à Marmande et j’ai cinquante ans. Je viens d’une famille d’agriculteurs de Saint-Avit-Frandat. Je suis diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse et de la Faculté de Droit de Grenoble. Je suis transcripteur indépendant de réunions juridiques. Je suis fan de thrillers depuis 25 ans, et les lire m’a donné envie d’en écrire. A la fin de mon livre, je cite aussi des auteurs que j’aime, pour leur rendre hommage.

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du GRAND NATIONAL DU TROT PARISTURF 9 nov. 2022

Quel est le thème de ce premier livre ?

J’ai écrit ce livre pour illustrer les processus de contrôle, qui selon moi sont de plus en plus présents dans une société hypercompétitive et qui peuvent apparaître dans n’importe quel domaine de la vie, sur fond d’idée que les personnes sous influence comprennent rarement leur situation. J’exprime mon souhait que le fait de lire des histoires sur ce sujet permette à l’un d’entre eux d’en prendre conscience, ce qui serait le premier pas pour s’en sortir. À la fin de mon livre, je cite également d’autres polars, ainsi qu’un essai sur ce sujet.

Lire Aussi :  Camélia Jordana, grosse gêne à la Star Academy, Tiana intriguée par soon étrange look

Pourquoi le poteau ?

Ayant passé plusieurs années dans des bureaux universitaires, je ne voulais pas écrire de manière académique. J’ai donc choisi la voie du thriller, ce mode littéraire est aussi un divertissement où le lecteur doit faire appel à son imagination pour deviner qui sont les coupables, et permet en même temps d’illustrer ce que je crois être un phénomène répandu dans la société d’aujourd’hui . Pour cela, j’ai créé deux héros récurrents, Yanaël Marceau, jeune officier de police judiciaire à Paris, face à sa première enquête, et Lauriane Emans, une personne à mobilité réduite qui vient de terminer des études de droit à la Sorbonne et tente de s’intégrer vie professionnelle et a beaucoup de hauts et de bas.

Lire Aussi :  Les Golden Globes ont fait leur grand retour à la télé cette nuit et ont acclamé le réalisateur Steven Spielberg : Voici le palmarès complet !

Quels sont vos projets ?

Afin de publier mes polars, disponibles sur Amazon, j’ai créé ma maison d’édition les Éditions Polar Impulse. L’ouvrage paru en janvier, intitulé “L’Affaire de la rue Soufflot – Entre malentendus et influences”, est le premier volet d’une trilogie d’enquêtes de Yanaël Marceau et des aventures de Lauriana Emans. En tant que héros récurrents, ceux-ci interagiront avec d’autres personnages en fonction de leurs aventures. Les deux prochains tomes devraient paraître en 2024 et 2025.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button