L’application Twitter bientôt menacée sur iPhone et Android ?

Le pivot de Twitter vers le modèle d’abonnement payant lancé par Elon Musk pourrait bientôt être testé par les politiques d’Apple et de Google. Dans sa dernière newsletter, publiée dans Bloomberg le dimanche 20 novembre, le journaliste américain spécialisé dans les nouvelles technologies, Mark Gurman, s’interroge sur la capacité du réseau social à respecter les règles des app stores pour smartphones iPhone et Android.

Dans la question, premièrement, assouplissant la modération voulue par Elon Musk pour favoriser la liberté d’expression Sur la plateforme. Les multiples licenciements depuis la prise de pouvoir du milliardaire ont fragilisé les équipes de modérateurs de Twitter, qui souffraient déjà d’une pénurie de ressources humaines. Résultat : les messages racistes, antisémites et les arnaques se sont multipliés sur la plateforme ces dernières semaines. Une étude récente du Centre de lutte contre la haine numérique (CCDH) a révélé que Twitter n’avait pas réussi à supprimer 99 tweets racistes sur 100 dirigés contre des joueurs qui lui avaient été signalés dans la semaine précédant la Coupe du monde au Qatar. Le système de protection des droits d’auteur est également en difficulté depuis des jours, les utilisateurs l’utilisant pour publier des films et des séries télévisées directement sur la plate-forme.

Lire Aussi :  Elon Musk aux manettes de Twitter, une nouvelle ère s'ouvre, incertaine - 29/10/2022 à 00:00

Cependant, Apple et, dans une moindre mesure, Google ont pour habitude de ne pas faire de compromis sur les applications haineuses. Les deux géants n’ont pas hésité à retirer l’application Parler de l’App Store et du Play Store, paradis de l’extrême droite américaine après l’attentat du Capitole en janvier dernier, jusqu’à ce que l’application renforce son contrôle sur son contenu. Ainsi, les arbitrages suivants menés par Elon Musk s’annoncent être suivis de près par les deux entreprises américaines.

Lire Aussi :  Amazon vend un appareil qui empêche la coupure d'électricité brutale quand on joue à un jeu vidéo

Un autre problème mentionné par Bloomberg : commissions dans deux magasins d’applications des souscriptions et des ventes réalisées par les éditeurs sur leur plateforme. Une pratique longtemps critiquée par Elon Musk, qui a déjà dénoncé ce qu’il considère comme une “taxe mondiale sur internet” dont les frais sont trop élevés en raison de la situation de duopole sur le marché mobile, dominé par iOS et Android. Ce point peut vite devenir une source de tension pour un entrepreneur qui souhaite rentabiliser Twitter au plus vite, notamment en vendant un abonnement à Twitter Blue pour 8 dollars par mois.

Les éditeurs recommandent



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button