Le fondateur d’Oculus fabrique un casque de réalité virtuelle qui “tue le joueur dans la vraie vie”

Palmer Lucky veut développer un casque aux conséquences fatales si vous perdez dans un jeu vidéo. Le projet, pas encore très avancé, s’inspire de l’anime Sword Art Online.

“Si vous mourez dans le jeu, vous mourez dans la vraie vie.” C’est le dernier concept inventé par Palmer Lucky. Bien que sa marque de casque de réalité virtuelle ait depuis été rachetée par Facebook, le fondateur d’Oculus Rift n’a jamais abandonné sa passion. Et il vient de le prouver une nouvelle fois en dévoilant son dernier et le plus terrifiant projet : un casque de réalité virtuelle capable de tuer un joueur s’il perd une partie, qu’il présente dans un article de son blog personnel.

Lire Aussi :  Soins de santé et sciences de la vie. Conférence Health-Tech en Israël. – IsraelValley

“Des graphismes avancés peuvent rendre un jeu crédible, mais seule la menace de conséquences réelles peut le rendre réel pour vous et les autres joueurs. Ce domaine de la mécanique du jeu vidéo n’a jamais été étudié, malgré la longue histoire du sport qui se développe autour de ces problématiques”, précise-t-il dans l’article.

à moitié fini

Le gadget mortel est loin d’être terminé pour le moment, comme l’a révélé l’ancien patron d’Oculus.

“La bonne nouvelle est que nous sommes à mi-chemin de la construction de notre propre casque. La mauvaise nouvelle est que je n’ai trouvé que la moitié de ceux qui tuent les utilisateurs. Nous sommes encore à des années du système VR parfait, qui sera l’autre moitié », dit-il.

À ce stade, l’ancien PDG n’a jamais voulu tester son casque lui-même. Cependant, il indique avoir pris des précautions, notamment pour éviter un lancement intempestif.

Lire Aussi :  La maison intelligente Lumi capitalise sur l’intelligence vietnamienne

“Créativité de bureau”

“C’est surtout de l’art sur table à ce stade, un rappel de tous ces domaines inexplorés du développement de jeux vidéo. Je crois que c’est aussi le premier exemple non fictif d’un appareil qui peut réellement tuer son utilisateur. Ce ne sera pas la dernière”, conclut-il.

Pour comprendre d’où vient cette idée infâme, vous devez regarder le deuxième passe-temps de Palmer Lucky – l’anime japonais. Art de l’épée en ligne. Dans cet univers, les personnages jouent à un jeu en ligne en réalité virtuelle, avec un détail : les casques qu’ils portent, “Nerve Gear”, sont connectés à leur système nerveux, provoquant la mort du joueur s’il est vaincu en réalité virtuelle.

Lire Aussi :  La foi d'une petite fille esclave - A la une

Le principe du casque conçu par Palmer Luckey est le même à quelques détails près. Plutôt que de se brancher sur le système nerveux du porteur, le casque ne contient que trois charges explosives, pour un effet tout aussi efficace, mais sans doute plus désordonné.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button