L’ex international Rio Mavuba balance la principale faiblesse des Bleus dans Quotidien (VIDEO)

Après leur belle qualification contre la Pologne (3 buts à 1) en huitièmes de finale, l’équipe de France affrontera l’Angleterre samedi en quart de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar. La rencontre des Bleus contre l’Angleterre en match à élimination directe est un événement footballistique en soi depuis toujours dans l’histoire du football. Pourtant, la France a déjà joué plusieurs fois contre cette équipe, mais le bilan n’est pas très encourageant : 11 victoires pour 24 défaites. Samedi, Kylian Mbappé, le prodigue des Bleus qui n’avait pas pris part à la séance d’entraînement de mardi soir, sera certainement l’une des clés de cette rencontre qui s’annonce très controversée.

Lire Aussi :  Japon, Royaume-Uni, Italie vont développer un avion de combat de nouvelle génération

Ce jeudi 8 décembre, Rio Mavuba était l’invité de Yann Barthès du quotidien. L’ancien joueur de l’équipe de France, reconverti en consultant depuis 2018, a livré son ressenti sur cette rencontre. Celui qui intervient dans l’émission “Le Mag d’après-match”, présentée par Denis Brogniart sur TF1, a salué les nombreux atouts de la formation coachée par Didier Deschamps. “L’attaque : Mbappé, Giroud, Dembélé, Griezmann”, il a d’abord énuméré avant de citer d’autres éléments essentiels des Bleus. “Rabiot, Théo Hernandez, Upamecano, Nous avons des forces partout !”, réjouissez-vous Rio Mavuba.

Lire Aussi :  Profitez des appels vers l'international avec Syma Mobile !

Et quand Yann Barthès lui a demandé de citer des faiblesses, l’ancien capitaine emblématique de Lille a esquissé un rire nerveux.Koundé, un peu plus compliqué», a-t-il quitté. Critique claire et nette du latéral droit de l’équipe de France qui ne fait clairement pas l’unanimité auprès des critiques et des supporters. Rappelons que Jules Koundé a été entraîné par Didier Deschamps pour remplacer Benjamin Pavard, après un premier match catastrophique pour le Rio Mavuba. a également retourné à l’exil Pavard. “Dans Mag, Didier Deschamps nous a dit qu’il n’était pas de bonne humeur. Lors du premier match, il a fait une grosse erreur de naïveté face aux Australiens.“, il expliqua. Malheureusement, son successeur ne semble plus inspiré…

LT

Lire Aussi :  l’armée russe commence à se retirer de la région de Kherson, Kiev revendique la reprise de douze localités



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button