L’Italie accueille l’« Ocean-Viking » et les 113 personnes secourues en Méditerranée

L’Italie affectée àOcean-Viking port sûr pour le débarquement de 113 personnes secourues en Méditerranée, a annoncé mardi 27 décembre SOS Méditerranée. Un navire humanitaire d’une organisation non gouvernementale (ONG) se dirigeait vers le port de Ravenne (nord-est de l’Italie), selon un communiqué, avec des regrets pour “quatre longues journées de navigation” nécessaire pour y arriver. C’est la première opérationOcean-Viking depuis son débarquement en France en novembre, après un bras de fer diplomatique entre Paris et Rome.

Les migrants ont été secourus dans la nuit de lundi à mardi, dans les eaux internationales dépendant de la zone de recherche et de sauvetage maltaise, à proximité de la zone libyenne. “Alors que nous nous dirigeons vers le nord, nous craignons que d’autres personnes en détresse en mer ne puissent être sauvées”cependant, il a exprimé son inquiétude pour SOS Méditerranée [soulagée] pour les survivants à bord » du’Ocean-Viking.

Parmi les migrants secourus, “Vingt-trois femmes dont certaines enceintes, une trentaine de mineurs non accompagnés et trois bébés dont le plus jeune n’a que 3 semaines”, a annoncé l’organisation non gouvernementale, dont le siège est situé à Marseille. Ils étaient sur “un canot pneumatique noir surchargé, dans le noir complet”explique SOS Méditerranée.

Lisez également notre éditorial : “Ocean-Viking”, une catastrophe européenne

Trois semaines d’errance cet automne

A la mi-novembre,Ocean-Viking débarqué à Toulon, dans le sud-est de la France, avec 230 migrants secourus entre la Libye et l’Italie, après trois semaines d’errance à la recherche d’un port sûr. Le gouvernement français a accepté d’accueillir, “exceptionnel”, le navire après que l’Italie a refusé de le faire. Cette décision a soulevé des tensions diplomatiques entre les deux pays.

Situé dans un “Salle d’attente” fermé, la plupart des rescapés ont été libérés soit sur décision de justice, soit parce qu’ils étaient mineurs non accompagnés, soit parce qu’ils ont été admis en France pour l’asile.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Chaos juridique pour les migrants rescapés de l'”Ocean-Viking”

Depuis le début de l’année, 1 998 migrants ont disparu en Méditerranée, dont 1 369 en Méditerranée centrale, la route migratoire la plus dangereuse au monde, selon l’Organisation internationale pour les migrations. Chaque année, des milliers de personnes fuyant les conflits ou la pauvreté tentent de rejoindre l’Europe en traversant la mer Méditerranée depuis la Libye, dont les côtes sont à environ 300 kilomètres de l’Italie.

Le monde avec l’AFP



Source

Lire Aussi :  EN DIRECT - Ocean Viking: 600 personnes mobilisés pour accueillir les migrants selon le préfet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button