Lodève : le festival Pourquoi faire tant d’Histoire(s) ? acte II, c’est pour ce week-end !

Le CIST revient avec tout un programme consacré à l’histoire et à l’histoire des sciences.

Après le succès du premier festival, pourquoi créer autant d’histoire ? retourne à Lodev, où le Centre d’Imagination Scientifique et Technique (CIST) a ses entrepôts et ses ateliers.

L’acte II se déroulera du 19 au 22 novembre en deux temps : des rencontres grand public les samedi 19 et dimanche 20, suivies d’animations scolaires au collège Paul-Dardet les lundi 21 et mardi 22 novembre.

Apprendre en s’amusant

« Depuis 30 ans, notre association travaille dans ce domaine, engagée dans la médiation scientifique, notamment en Cœur d’Hérault avec des animations grand public et scolaires en partenariat avec des acteurs locaux »– dit Frédéric Feu, qui, avec de petits moyens et des bénévoles passionnés, initie à l’histoire et aux sciences en les associant au débat de société de manière ludique et toujours surprenante.

Lire Aussi :  AMALIA, un projet européen pour alléger et renforcer la protection des blindés - FOB

« Nous prenons plaisir à créer ces moments de rencontre et de découverte qui privilégient la connaissance, permettent d’apprendre en s’amusant. Mais attention, ce n’est pas un festival d’historiens, c’est tout public de 5 à 105 ans.’

Les associations, dont le groupe archéologique Lodévois, Instant science et les universités de Montpellier et de Toulouse, se réuniront le samedi 19 novembre à la Halle Dardé de 10h00 à 17h30 sur plusieurs thèmes : archéologie, un espace passionnant avec un casque de réalité virtuelle, des jeux, des ateliers… ; Migrations en Occitanie dans l’Antiquité mini-conférence de Frédéric Feu ; Objets scientifiques non identifiés (OSNIS), exposition.

Lire Aussi :  Promo : la RTX 4090 dans un PC fixe surpuissant, voilà ce que ça donne

objets curieux

Ensuite, il y aura une table ronde objets de science dédié à ce célèbre OSNIS à 20h30 dans la Salle du Conseil de l’Espace Bousquet. “Une soirée riche en invités, en curiosité et en surprises autour du projet que nous mettons en place avec le soutien de la région Occitanie.”

Le public découvrira des objets rares ou largement utilisés dans l’aérospatiale, la médecine, l’agronomie, la zoologie, l’acoustique, la chimie, la robotique, la police scientifique. “Nous rencontrerons plusieurs collections.” Prototypes uniques ou pièces de production, la science des matériaux est très étonnante.

Deux autres réunions en ville

Il est proposé deux fois de plus dans les cafés-restaurants culturels de Lodzów.

Samedi 19, L’Histoire de l’évidence scientifique, conférence animée par Frédéric Feuille à La Fontaine, boulevard de la Liberté, à 17h30 (à partir de 8 ans. Durée 1h15).

Lire Aussi :  COP15. Pourquoi la biodiversité est au cœur de tous les enjeux environnementaux

Dimanche 20, Cartographie, de l’imaginaire aux nouvelles technologies passionnantes, conférence d’échange avec Marie-Thérèse Liburel, professeur à l’Université de Montpellier, spécialisée dans les systèmes d’information et de connaissance, la modélisation, le spatio-temporel et les métadonnées, Ivan Pritshepa, cartographe, responsable de production et analyse de données (GEOFIT) et Morgan Le Nye, médiateur scientifique (Kimiyo) à La Muse Broc, Place Auric de 10h30 à 14h00.

A partir de 10 ans. Gratuit. Renseignements et réservations (conseillées) par téléphone au 06 81 78 54 36. Possibilité de se restaurer sur place dans les deux établissements (toujours sur réservation).
Gratuit. Informations sur le site : www.imaginairescientifique.fr/joomla

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button