Marrakech: un «empereur de la nuit» monopolise les lieux de divertissement

Par Fayza Senhoji le 13.11.2022 à 20:23.

Kiosque 360. Plusieurs investisseurs se plaignent de “l’Empereur de la Nuit” qui a mis KO la concurrence à Marrakech en raison de pratiques illégales. Cet article est une revue de presse du quotidien Assabah

ontA

Marrakech est sous le contrôle de “l’empereur de la nuit”. Quelque chose qui le rend clair Équipement Dans l’émission du lundi 14 novembre, la ville d’Ocre revient sur la tendance actuelle dans le secteur du divertissement. Le journal s’intéresse beaucoup au sort des nouveaux investisseurs qui tentent d’ouvrir leurs propres cafés, restaurants ou cabarets dans les endroits les plus attractifs de Marrakech. Selon le journal, chacun ne peut constater l’échec de son entreprise que “quand l’un des acteurs de ce secteur fait tout ou élimine presque la concurrence”.

Lire Aussi :  La contribution de l’économie numérique au PIB fixée à 10% en 2025 sera atteinte, rassure le ministre Amadou Coulibaly

Le journal explique dans sa story que les endroits les plus prisés de certains quartiers de la ville sont accaparés par le même investisseur. Pour Assabah, il est le propriétaire de “Night Status”, où il est fait référence aux nombreux projets qu’il produit, et chaque soir il applaudit le meilleur travail réalisé sur la jet set Raabat. Casablanca, Marrakech et la plupart des pays du Golfe. Ces établissements sont devenus une nécessité même pour ceux qui convoitent le monde la nuit.

Lire Aussi :  Skoda et Volkswagen, l'impossible départage ?

Le succès de son entreprise n’est pas le problème, mais les raisons qui l’expliquent. Selon le journal arabophone, le succès de “l’Empereur de la nuit” est principalement dû à sa capacité à fournir tous les “services” dont ses clients ont besoin. “Et, bien sûr, on parle ici de prostitution, de proxénétisme et même de pédophilie. Un “service après-vente” est également proposé aux clients qui en ont les moyens, précise le journal.

Et si ça apportait Équipement c’est vrai, ça peut être un vrai scandale à Marrakech, dont les conséquences peuvent être énormes. En outre, la même source parle également de réseaux criminels bien organisés. C’est ce qui permet à « l’empereur » de fournir tous les services qu’il promet à ses clients. C’est la chose la plus intéressante aujourd’hui. En effet, selon le journal, plusieurs investisseurs qui concurrencent ces pratiques illégales s’étonnent de voir les autorités ne pas changer face aux agissements de ces institutions, notamment dans de nombreux témoignages sur la mort de “l’Empereur de la Nuit”. pour se protéger. Il offre ses services aux clients fortunés du Golfe même au plus fort de la pandémie de COVID-19, faisant souvent fi des restrictions sanitaires.

Lire Aussi :  plus d'une centaine de salariés occupent le centre commercial Bercy 2



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button