Mondial, Black Friday… puis Noël : c’est le moment pour acheter une TV à prix cassé

C’est un temps supplémentaire pour les marketeurs TV, une période qui définira leur saison. Après des ventes records enthousiasmantes en 2021 (4,8 millions d’unités vendues), le marché s’est réveillé en 2022 avec une sérieuse gueule de bois : -14% des ventes en volume et en valeur depuis le début de l’année, selon les données de l’institut GfK. “La réponse suit les niveaux incroyables des années précédentes, et les téléviseurs sont renouvelés tous les 6 à 7 ans de toute façon, contre trois pour les smartphones ou dix ans pour les réfrigérateurs”, résume Jérémy Barreau, responsable des produits TV chez LG. Electronique France.

La perspective d’une Coupe du monde au Qatar éclaire l’horizon au moins à court terme. “C’est un vrai ticket magique pour les constructeurs car cela représente 200.000 à 400.000 téléviseurs vendus supplémentaires par rapport à un an sans ce type d’événement”, pointe Rémy Journé, directeur des ventes de téléviseurs et d’électroménager pour Hisense France. “Les consommateurs ont déjà commencé à magasiner en prévision de cette concurrence et ont privilégié les grandes tailles car c’est un événement regardé par beaucoup et historiquement déclencheur de l’acte d’achat avant ou pendant”, ajoute Guillaume Rault, vice-président de Samsung France, numéro 1. dans les ventes en France.

Lire Aussi :  10 visites insolites géniales pour kiffer le mois de novembre à Paris

Les distributeurs doivent vendre

L’événement shopping du Black Friday (vendredi 25 novembre), qui se déroule en pleine compétition, devrait booster les ventes initiales avant que les achats de Noël ne prennent le relais. Toutes les planètes sont alignées pour que la fin d’année favorise les péniches en quête d’un nouvel appareil. Les téléviseurs ont d’abord été l’un des rares biens électroniques épargnés par l’inflation avec un prix qui n’a augmenté que de 2 % en un an selon les données de l’UFC Que Choisir. “L’inventaire TV prévu est actuellement important et la concurrence est féroce, d’autant que les marques, mais surtout les distributeurs, jouent leur année sur deux mois”, explique Rémy Journé de Hisense France. Et de prédire : “Cela offre des prix plus bas pour les consommateurs et des promotions qui apparaissent partout”.

Lire Aussi :  qui sont les invités du divertissement animé par Stéphane Bern ?

“Ce quatrième trimestre est plus stratégique que les autres années en raison de plusieurs événements importants qui se succèdent et devra lisser la baisse des ventes”, confirme Jérémy Barreau de LG France. “C’est pourquoi il y aura de bonnes affaires sur les modèles 2022 et les derniers téléviseurs OLED, qui sont le haut de gamme et rarement vendus”, prédit-il. Les modèles les plus vendus en France, dotés d’un écran de 55 pouces (diagonale 139 cm), seront particulièrement appréciés en rayon ainsi que lors des ventes en ligne.

Cette prolifération d’offres promotionnelles pourrait alimenter un virage générationnel vers une qualité d’image 4K et un écran plus fin et plus imposant puisque tous les renouvellements dépassent désormais la taille de 32 pouces (81 cm). Les téléviseurs vendus depuis 5 ans disposent également de presque toutes les connexions Internet devenues nécessaires pour les téléspectateurs qui ne veulent plus être soumis à la programmation.

Lire Aussi :  Prince Harry ridiculisé : un journal américain ose la caricature

“Le téléviseur n’est plus une simple vitre du salon qui diffuse ce qui se passe, mais une vitrine à contenus illimités et adaptés à chacun”, note Sébastien Minaux, responsable des produits TV chez Sony France. Il est possible de remplacer un modèle obsolète. “Sur près de 50 millions de téléviseurs en France, la moitié d’entre eux ne sont pas connectés ou intelligents”, souligne Guillaume Rault, vice-président de Samsung France. “Il y a de meilleures technologies, notamment dans le son, et de vrais progrès ont été faits dans la consommation d’énergie, qui est optimisée par rapport aux dernières générations”, estime également Sébastien Minaux de Sony France. Des arguments marketing et technologiques que toute l’industrie ne voudrait pas que vous sautiez car elle compte sur eux pour limiter les dégâts.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button