Sipho, la pause qu’il vous faut

La Pause Sipho, basée à Saint-Dizier, est une entreprise qui propose des tables d’étirement et du matériel d’étirement pour le soulagement, le traitement et la prévention des maux de dos.

Connaissez-vous Siphon ? Si vous êtes sujet aux maux de dos, vous pouvez ! La Pause Sipho est une entreprise familiale située à Saint-Dizier. Roman Remy, qui présente actuellement ses produits au Made in France à Paris, revient sur la naissance du concept. « La société a été fondée par mon père, le Dr Denis Remy, qui était médecin généraliste à Saint-Dizier. Dans les années 1980 et 1990, il invente ce matériel : la table d’étirement et d’étirement pour soigner les maux de dos.explique Roman Remy, qui tient actuellement un stand au Made in France.

Lire Aussi :  Manque de personnel et inflation: l'économie vaudoise va ralentir

Le brevet a été déposé en 1995 et la société a été fondée en 2006 après des tests, des développements et la création de protocoles. Sipho break offre en plus un tabouret ergonomique.

Sifo : des pièces fabriquées en Haute-Marne

Bragarde, lauréat du concours Lepin, a également remporté une médaille d’or en médecine du sport en 2007. Roman Remy travaille avec des kinésithérapeutes, des ostéopathes et des rhumatologues pour les équiper directement, mais vend aussi directement aux particuliers. Dans ce cadre, il participe régulièrement aux salons professionnels des professionnels de la santé et du bien-être. “Je suis allé au MIF en 2018, ça marche bien”, observe-t-il. Les tables allongées sont fabriquées près de Lyon avec des pièces françaises. « Les orteils ou les poignées sont fabriqués en Haute-Marne, tient à souligner le chef d’entreprise, Ceri dans le sud de la Haute-Marne. »

Lire Aussi :  Amazon Prime intègre désormais tout Amazon Music, mais il y a une restriction

Pour le traitement et la prévention

Le principe de Sipho est d’étirer, de réduire les douleurs dorsales, lombaires et cervicales. Un appareil qui peut être utilisé pour le traitement, mais aussi pour la prévention des maladies. « C’est comme l’hygiène dentaire : ça ne prend que quelques minutes par jour ! » Deux minutes le matin et deux minutes le soir sont recommandées. “La table est pliante. Certains l’enlèvent quand ils se sentent sensibles »ajoute Roman Remi, qui souligne que les exercices sont effectués en toute sécurité.

Lire Aussi :  Cinq questions à se poser avant de choisir ses véhicules d’entreprise

L’entrepreneur a fait tester son matériel par des visiteurs sur son stand. « Ils sont choqués ! Même s’ils ne ressentent pas de douleur, ils se sentent calmes et sentent ce qu’ils peuvent apporter pour combattre le soi-disant “mal du siècle”. »

SCS

s. [email protected]r

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button