Voitures, lingots, diamants… Une vente aux enchères « exceptionnelle » des saisies douanières

Le vendredi 4 novembre, le Palais des Congrès Pierre-Mendès-France dans le quartier de Bercy à Paris se transformera en salle des ventes pendant sept heures. Il s’agit de la vente de la Direction Nationale de l’Intervention de l’Etat rattachée à la Direction de l’Immobilier de l’Etat de la Direction Générale des Finances Publiques. Cette vente était organisée par la Maison Drouot pour le compte de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects.

Quel est ce commerce ?

Estate (DNID) organise chaque année une centaine de ventes aux enchères. Par exemple, en 2021, ils ont rapporté 80 millions d’euros au Trésor public. Mais cette fois, le 4 novembre 2022, les marchandises saisies par les douanes seront mises aux enchères. “Les services des douanes luttent chaque jour contre tout commerce illégal qui menace notre territoire et notre société afin de protéger les citoyens et l’environnement.” Bercy rappelle dans un communiqué.

Lire Aussi :  Qui tue le plus: l'économie ou la politique ? - Politique Economique

Selon Parisien , le ministère de l’Economie espère récolter un million d’euros avec cette vente. Mais c’est une gamme basse. Car jusqu’à présent, le prix total a atteint 700 000 euros. « Les biens étaient évalués par des experts en fonction de leur nature, de leur rareté, de leur état, des prix du marché ou encore du coût des matières premières. “, évidemment Parisien.

Que peut-on trouver à vendre ?

Voitures, camions, bijoux en or, barres, ordinateurs, accessoires de luxe… La liste comprend 350 produits. « Une large gamme de marchandises (voitures, maroquinerie, pièces d’or, diamants, etc.) sera disponible à la vente, reflétant la diversité des saisies douanières. “, confirment les organisateurs.

Lire Aussi :  Pourquoi le marché du bio traverse-t-il une mauvaise passe ? - Économie

Il s’agit uniquement des marchandises saisies en France lors du contrôle douanier. Par exemple, des véhicules peuvent être saisis lors du transport de drogue, ou des bijoux et accessoires peuvent être saisis lors de contrôles aux frontières dans les aéroports. Plus insolite, plus de 2 000 bouteilles de vodka seront également vendues.

Qui peut acheter ?

Il y en a pour tous les budgets. A partir de 50 euros, mais jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Les particuliers peuvent donc s’inscrire à la vente, mais ils ne peuvent pas mettre la main sur tous les produits. Surtout pour les véhicules dédiés “spécialistes de l’automobile” ou des bouteilles de vodka réservées aux professionnels de la vente. A noter qu’en plus de son acompte, il faut ajouter 11% de frais de vente.

Lire Aussi :  Sam Bankman-Fried, ancien PDG de la plate-forme de cryptomonnaies FTX, plaide non coupable à New York

Comment pouvons-nous participer ?

Lors de l’inscription. La vente débute à 10h30, suivie d’une exposition publique à 10h00. Environ 350 lots seront proposés aux acquéreurs qui pourront enchérir en interne ou en ligne via la plateforme digitale de Drouot. Il y aura également une vente en salle le jeudi 3 novembre, sous réserve de disponibilité, sur inscription avant midi.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button