Volley-ball (Nationale 3) : les filles de Gruissan prennent de l’altitude

Après la relégation “traumatique” de “National 2” en fin de saison dernière, le groupe formé par Jonathan Santer, bien épaulé par Liliya Bildireva, va retrouver des couleurs. Merci aux jeunes joueurs talentueux et très motivés.

Elles se prénomment Olga Basalai, Fanny Maurel, Ise Janklos, Lola Gangloff, Margot Mebruk, Lilou Santer, Nikita Etienne, Inna Mandadjiev, Ocean Charrier, Manon Kutilyas et Liliya Bildireva et forment cette saison l’équipe nationale 3 féminine du Volley Club. Gruissan (poulet B). Ce groupe est dirigé par l’entraîneur Jonathan Santer, qui est entraîneur pour la troisième année consécutive. Dans le siège de rechange, on retrouve également Liliya Bildireva, une assistante expérimentée qui, en règle générale, ne balaie le sol que pour aider…

Comme elles ont joué en National 2 ces dernières années, ces filles restent dans le pedigree. Seulement avec Covid, tout a mal tourné pour eux. L’équipe a dû faire face à beaucoup de situations positives et cette situation négative a amélioré son jeu.

L’âge moyen est de 17 ans

Mais bonne nouvelle pour la saison 2022-2023, les filles de Santer sont bien parties. Ils sont actuellement deuxièmes du groupe B du National Round 3 avec 16 points. Gruissan est à deux points du leader Issoire, les Audoises ont réussi à marquer un point la semaine dernière (défaite 3-2).

Lire Aussi :  Cyclo-cross de la Ville-aux-Dames : Classements - Actualité

Les Gruissanais n’ont perdu que trois fois en championnat jusqu’à présent. Seulement, cette femelle est très homogène et n’a qu’une unité derrière les filles de l’ASLJ Croix d’Argent Montpellier Santer. Il n’y a que sept points d’écart entre 9e, Brive et Gruissan (sur dix clubs au total). A l’issue de la saison, sachant que la première équipe de chaque groupe sera promue en National 2 et les deux dernières seront reléguées, la meilleure deuxième équipe de chaque groupe aura également une chance de monter. Alors, il y a encore de l’espoir pour Gruissan, qui ne s’attendait pas à un tel accueil en début de saison. On croisera les doigts…

“Nous sommes satisfaits du travail effectué jusqu’à présent” Jonathan Santer est heureux. “Surtout parce qu’on est le groupe le plus jeune de cette poule avec une moyenne d’âge de 17 ans. Après il faut savoir que dans ce championnat, on peut vite chuter.” Une chose est sûre : pour l’équipe de nationale 3 de Gruissan, il s’agit d’une mise à jour. “L’année dernière, on a eu des blessures. On a été soulagés de voir comment ça s’est passé là-bas, les joueurs sont contents d’évoluer ensemble, un groupe très similaire, très anxieux, qui ne lâche rien… Nous aussi, on retrouve des gens. Sablow Gymnasium, c’est ça génial,” – dit Jonathan Santer.

Lire Aussi :  Mercato : Longoria a dj prvu un mnage l'OM cet hiver - Football

Ce dimanche à 15h00 au Sablou, plus précisément, Gruissan reçoit Gignac (4).e avec 13 points) qui a aussi une équipe beaucoup plus jeune.

Devant le réseau VCG

Olga Basalai, finaliste

Ce Biélorusse de 23 ans est très important pour l’équipe de nationale 3, il marquera beaucoup de points importants pour le top tier de cette équipe, les couleurs. “Il nous soulage beaucoup, il est clair, il est très fort, en plus, il n’en parle pas, il est très en forme, il prend des cours de français… Il est génial à tous points de vue.” – dit l’entraîneur Jonathan Santer.

Lire Aussi :  ITW/Le Mag - Vincent Lavenu : «C'est 30 ans d'une vie, d'un engagement !»

Yse Jeanclos, star d’Issoire

Ysi Janclos s’est fait remarquer lors de la défaite 3-2 de la semaine dernière à Issuar, permettant à Gruissan de récupérer un point au Puy-de-Dôme. “Il a fait un match de fou”– dit Jonathan Santer.

Nikita Étienne, capitaine

Nikita est un leader, dirige l’équipe, son groupe. C’est la confiance et le respect.

Enseigner aux filles ?

“Je veux dire, pas beaucoup de changements quand on entraîne avec des garçons… Psychologiquement, c’est presque pareil. Les filles sont moins dans les duels… A l’entraînement, elles pensent à s’effondrer. Elles ne pleurent pas. Elles sont plus dans l’apprentissage et la bienveillance, c’est sûr.” note Jonathan Santer.

Nombre

Le Gruissan Volley-Club, présidé par Régis Cazaute, compte au total 80 membres.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button